De l’assistante maternelle à l’assistant familial : des effets de la professionnalisation sur les pratiques des accueillants d’enfants en France

Mélanie Jacquot, Anne Thevenot, Jutta De Chassey

Résumé

Cadre de la recherche : Depuis une vingtaine d’années, l’accueil familial d’enfants à temps complet en France connait des modifications majeures. Il a longtemps été assuré par des femmes, souvent mères, voyant dans cette activité rémunérée la possibilité de percevoir les bénéfices d’une activité professionnelle sans pour autant quitter le foyer.
Objectifs : Dans le prolongement d’une précédente recherche menée auprès de femmes assistantes familiales, les auteures se proposent d’étudier les effets de la professionnalisation sur cette pratique et plus particulièrement ici sur l’entrée significative des hommes dans cette profession depuis la loi de 2005 réformant le statut des assistants maternels et assistants familiaux.
Méthodologie : Cette recherche en psychologie clinique a été menée par une équipe de recherche formée de deux enseignantes-chercheures de l’université de Strasbourg en France et de deux psychologues de l’Aide sociale à l’enfance (ASE). Nous nous sommes appuyées sur l’analyse du discours de 14 hommes assistants familiaux recueilli dans le cadre d’entretiens semi-directifs enregistrés. Nous avons ensuite procédé à une analyse thématique de chaque entretien et comparé les résultats obtenus avec ceux d’une étude antérieure menée auprès de femmes.
Résultats : L’analyse des entretiens révèle que c’est sur la naturalisation de leur autorité que ces hommes s’appuient pour prouver leur valeur professionnelle, tout comme les femmes rencontrées lors de la précédente recherche s’appuyaient sur la naturalisation de leur qualité maternante pour garantir leur compétence
Conclusion : Là où le processus de professionnalisation tend à dénaturaliser l’accueil familial en le dématernalisant, c’est en recourant aux stéréotypes sociaux de genre que ces hommes trouvent une place, voire une fonction, qui leur permet d’exercer cette activité de façon satisfaisante pour eux.
Contribution : Ce travail révèle les effets de l’évolution de l’encadrement et de la professionnalisation d’une activité genrée, l’accueil d’enfant à temps complet, sur cette pratique et sur la façon dont l’envisagent les personnes qui s’y engagent.
Mots-clés :  Subjectivité ; Assistant familial ; Professionnalisation ; Identité professionnelle ; Relation thérapeutique ; Etude critique

Texte intégral : Accéder à l'article